Témoignage d’une patiente du Docteur Nicolas Zwillinger, opérée de ses jambes qui la font souffrir depuis 25 ans

Doctor Nicolas Zwillinger legs
5/5 - (2 votes)

A l’occasion de son passage à la clinique Étoile, cette patiente du Docteur Nicolas Zwillinger nous partage son parcours depuis l’adolescence jusqu’à aujourd’hui. A l’aube de ses 40 ans, elle a décidé de sauter le pas du traitement chirurgical par liposuccion WAL sur ses jambes.

1- Pouvez-vous vous présenter ?

Je m’appelle Mme H, j’ai 39 ans, j’ai un petit garçon de 13 ans et je suis mariée depuis 20 ans.

2- Vous avez été opérée aujourd’hui pour un lipœdème par le Docteur Nicolas Zwillinger, pourriez-vous vous détailler votre vie avec cette pathologie qui touche vos jambes ?

Depuis l’adolescence, la puberté, j’ai remarqué que j’avais des amas graisseux qui se propageaient un peu partout dans le corps, surtout au niveau des genoux, des mollets et des cuisses. J’ai essayé plusieurs régimes même adolescente et rien n’y fait, ça ne partait pas. Ces zones, mes jambes, étaient pleines de graisse. J’ai tout essayé : les drainages lymphatiques, le sport (tennis, aquabike…), les régimes. J’ai réalisé tous les examens possibles, on me disait toujours : “c’est génétique!”. En effet je viens de maghreb, la méditerranée, je veux bien mais bon je ne voyais pas trop le rapport. Mais on me disait toujours “c’est génétique” ou “vous ne faites pas assez de sport”.

3- A partir de quand avez-vous pu poser le mot “lipœdème”? 

J’ai découvert le mot “lipœdème” récemment, en cherchant un peu, je me suis dit :

“On est en 2022, il doit y avoir des solutions”

Il a très peu de temps j’ai trouvé le Docteur Nicolas Zwillinger sur les réseaux sociaux, ainsi que d’autres chirurgiens à l’étranger. Chacun fait comme il veut mais moi j’habite en France, on est à Paris il y a forcément des professionnels pouvant répondre à mes attentes. Je n’avais pas envie d’aller ailleurs.

J’ai parlé à plusieurs femmes touchées également par cette pathologie et opérées par le Docteur Nicolas Zwillinger, j’ai pu trouver des réponses à mes questions. Ça fait quand même 25 ans que je rêve de faire quelque chose sur mes jambes et aujourd’hui ça s’est enfin réalisé!

4- Racontez nous votre première rencontre avec le Docteur Nicolas Zwillinger,

Le premier rendez-vous avec le Docteur Nicolas Zwillinger à eu lieu à distance, par vidéo-consultation. Il a immédiatement confirmé le diagnostic du lipœdème, quand on voit mes jambes ça ne saute pas aux yeux, mais si, je fais du lipœdème. Il a dit qu’il pouvait structurer ma jambe, redonner un galbe et surtout m’éviter l’inconfort que j’ai depuis plusieurs années : la fatigue, les jambes poteaux…

« La solution était trouvée : la liposuccion WAL, j’en suis ravie! »

5- Vous venez de vous faire opérer à la clinique Étoile, sous anesthésie rachidienne, faîtes nous partager votre expérience,

Je n’étais pas stressée de l’anesthésie rachidienne, car j’ai eu mon petit garçon de 13 ans aujourd’hui, par césarienne donc je connaissais déjà. Avec l’anesthésie rachidienne, l’aiguille est moins impressionnante. L’avantage de cette anesthésie c’est qu’on a tout le haut du corps qui est mobile, on entend toute l’intervention (ce qui se dit), ou on peut mettre ses écouteurs et écouter sa musique. Et surtout la récupération se fait beaucoup mieux, il y a moins ce côté un peu “vaseux” que l’on peut retrouver avec l’anesthésie générale, mais là rien du tout j’étais opérationnelle.

J’ai rien senti pendant l’opération, j’avais une petite appréhension mais je sentais juste que ça bougeait. Tout est bien fait, il y a un champ opératoire, on ne voit rien pendant l’intervention. 

6- A la fin de l’intervention vous avez pu apercevoir vos jambes, quelles ont été vos premières pensées?

« Wahou!! C’est pas à moi! Ce ne sont pas mes jambes! « 

C’est tout fin, vraiment joli, galbé. On voit tout de suite les résultats et j’ai hâte de voir dans quelques mois ce que cela peut donner définitivement.

Avec les bas de contention et les bandes biflex on a déjà un résultat assez impressionnant.

7- Quelles ont été vos sensations à la sortie du bloc opératoire?

Pendant l’intervention rien du tout, après des douleurs bien sûr. Le bas du corps a dû supporter un traumatisme quand même, mais c’est la seule solution pour traiter cette graisse localisée.

« C’est une technique géniale. Ici c’est les meilleurs et le résultat est là.« 

8- Depuis votre retour en chambre, comment vous sentez-vous?

Bien, les infirmières ont pu m’accompagner pour mon premier lever. Elles m’ont laissé le temps d’être prête, j’appréhendais le malaise, mais tout s’est bien passé, il y a avait des étapes à respecter. Je n’ai même pas eu besoin de me tenir à elles. Tout s’est très bien passé!

9- Nous vous remercions pour ce témoignage, nous aurons l’occasion de refaire un point avec vous lors de votre rendez-vous post-opératoire dans 1 mois.

Avec plaisir et c’est vrai que ce qui a beaucoup aidé c’est que dès l’accueil à la clinique Étoile j’ai été prise en charge et rassurée. Je pense que c’est très important, parce que si on voit une équipe tendue et stressée ça n’aide pas. On vient pour une opération qui est quand même lourde, ce n’est pas anodin mais dans cette clinique on est très bien suivi et j’ai hâte de voir les résultats et de revenir voir toute l’équipe au cabinet du Docteur Nicolas Zwillinger et à la clinique Étoile, pour les remercier!

Nous vous conseillons de consulter les avant/après du Docteur Nicolas Zwillinger afin de découvrir de nombreux résultats de patientes opérées des jambes.

Facebook
Twitter
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *