Equilibre alimentaire et pratique sportive régulière : 2 éléments pour une meilleure vie avec le lipœdème.

balanced diet sport lipedema
5/5 - (1 vote)

Nous conseillons un équilibre alimentaire associé à une pratique du sport régulière afin de stabiliser son poids et ainsi freiner l’évolution de son lipœdème.

En effet un élément important avant ou après l’opération pour une patiente atteinte de lipœdème est la stabilisation de son poids. En effet, lorsqu’on est touché par cette pathologie on a tendance à faire des régimes draconiens et avoir une pratique du sport intensive cela peut permettre une perte de poids au début mais une stagnation du poids est ensuite remarquée sur les membres inférieurs et ou supérieurs. 

Les régimes alimentaires strictes privent le corps d’éléments essentiels pour son bon fonctionnement, ensuite lors de la reprise de l’alimentation classique celui-ci va stocker plus facilement la graisse même si l’on adopte une alimentation équilibrée : effet yoyo.

Nous conseillons donc un équilibre alimentaire associé à une pratique du sport régulière afin de stabiliser son poids et ainsi freiner l’évolution de son lipœdème.

L’IMC ou BMI, un indice à prendre en compte dans la prise en charge du lipœdème :

L’indice de masse corporelle ou IMC (en anglais, body mass index ou BMI) est une grandeur qui permet d’estimer la corpulence d’une personne. Inventé par Adolphe Quetelet, mathématicien belge au milieu du xixe siècle. Il se calcule en fonction de la taille et de la masse corporelle (poids en kg/taille en m²). 

En cas d’IMC supérieur à 35 (obésité sévère) ou supérieur à 40 (obésité morbide), une opération par liposuccion WAL est difficilement envisageable, notamment pour des risques lors de l’anesthésie. Nous conseillerons dans un premier temps un bilan avec un nutritionniste afin d’établir un équilibre alimentaire et dans certains cas une chirurgie digestive pourra être envisagée avec des chirurgiens spécialisés.

Voici quelques conseils pour un équilibrage alimentaire réussi :

  1. L’eau :

Il est important de boire au minimum 1,5 L d’eau par jour. Attention cependant à l’eau que vous buvez ! Il est conseillé de favoriser la consommation d’eau, de source qui sont pleines de bons minéraux et d’oligo-éléments.

  1. Les féculents :

Les féculents représentent une base importante de notre alimentation et doivent être consommés à chaque repas. Ils existent sous différentes formes : céréales, légumineuses (lentilles, fèves…), pâtes, riz, semoule, pain… Attention toutefois à ne pas tomber dans l’excès, car les féculents sont riches en gluten et peuvent entraîner des ballonnements.

équilibre alimentaire
  1. Les fruits et légumes :

Mangez 5 fruits et légumes par jour ! Riches en fibres et en vitamines, les fruits et légumes sont bons pour la santé. Ils apportent de l’énergie, et ont un rôle essentiel dans le transit. Privilégiez les fruits et légumes de saison, qui sont plus savoureux et plus goûteux. Les fruits étant généralement plus riches en sucre que les légumes, il est important de veiller à la proportion de fruits par rapport aux légumes.

Intégrez un produit laitier à chaque repas. Lait, fromage ou yaourt. Le fromage c’est bon, mais avec parcimonie. Il contient du calcium, des protéines, de la vitamine B2, mais c’est aussi un produit très gras. Alors limitez votre consommation d’un ou deux morceaux de fromage par jour.

  1. Les protéines :

N’oubliez pas les protéines, il faut en manger 1 à 2 fois par jour maximum en respectant le calcul suivant : 

Votre poids (en kg) x 0,80 = le nombre de grammes de protéines à manger chaque jour.

Mais variez-en la source, évitez par exemple de manger 3 jours de suite de la viande rouge. Il existe de nombreuses sources de protéines et certaines moins grasses que d’autres. Voici quelques exemples : viande rouge, œufs, viande blanche, poisson, tofu… 

  1. Les matière grasses :

Limitez votre consommation de matières grasses, sans la proscrire. Il est préférable de privilégier les huiles végétales (huile de colza, d’olive, de noisette…) quand vous cuisinez.

  1. Le sucre :

Ne multipliez pas votre consommation de sucres. Les sucres rapides sont facilement stockés par l’organisme et c’est ce qui fait prendre du poids très facilement. Ainsi, les bonbons, glaces, sodas doivent rester exceptionnels et non consommés quotidiennement.

Respecter un rythme de 4 repas dans la journée :

Le corps a besoin de sources d’énergies pour fonctionner efficacement tout au long de la journée. Il est ainsi très important d’instaurer un rythme de 3 à 4 repas par jour selon vos besoins et de ne pas en sauter.

Pratique du sport régulière :

Officiellement, des organismes comme l’OMS estiment qu’il faut au minimum pratiquer 150 minutes d’activité physique modérée par semaine, soit environ 20-25 minutes par jour. Ces recommandations officielles sont reprises par les autorités françaises, notamment par le Ministère des Sports :

  • Au moins 30 minutes de marche rapide (qui accélère sensiblement la fréquence cardiaque) au moins 5 jours par semaine.

  • Ou au moins l’équivalent de 25 minutes de course à vive allure (ou toute autre forme d’exercice physique pendant laquelle le souffle se raccourcit et la fréquence cardiaque s’accélère considérablement) au moins 3 jours par semaine.

  • Ainsi que des exercices de renforcement musculaire (travail contre résistance) au moins 2 jours par semaine.

Les sports aquatiques (natation, aquabike, aquatonic…) permettent d’allier la pratique du sport et l’action drainante de l’eau afin de diminuer les sensations de jambes lourdes, très présentes chez les femmes touchées par le lipœdème.

L’association d’une activité sportive régulière et d’un équilibre alimentaire va permettre aux personnes touchées par le lipœdème de ralentir l’évolution de leur pathologie sur les zones touchées. Cette hygiène de vie ne pourra pas traiter le lipœdème, le seul traitement efficace étant la liposuccion WAL. Nous vous conseillons de consulter l’entretien d’une diététicienne touchée par le lipœdème afin de compléter les informations données dans cet article.

Facebook
Twitter
LinkedIn

2 réponses

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *