Témoignage d’une patiente opérée en 2 temps, par liposuccion WAL

Patiente opérée en 2 temps
4.1/5 - (12 votes)

A travers ce témoignage cette patiente opérée en 2 temps de son lipœedème nous partage son expérience sans tabou.

Pouvez-vous vous présenter?

Je m’appelle Béatrice, j’ai 46 ans, j’habite Lille et je suis responsable administrative dans une PME.

Quand avez-vous su qu’il y avait quelque chose qui n’allait pas avec vos jambes?

Depuis mon adolescence. J’ai toujours eu comme on dit des “jambes poteaux”, des très grosses jambes. On m’a toujours dit qu’il n’y avait rien à faire jusqu’à ce que je tombe sur une émission télévisée avec le témoignage d’une youtubeuse célèbre et là quand j’ai vu ses jambes, je me suis dit qu’elle avait les mêmes jambes que moi.

Gros espoir, il y a peut être quand même quelque chose à faire et j’ai commencé les recherches sur cette maladie car en effet le lipoedème est une maladie.

Vous avez directement trouvé le nom du Docteur Zwillinger?

Les premières recherches m’ont mené en Allemagne car à la suite de l’émission je n’avais pas entendu parlé de chirurgien à Paris. J’ai consulté en Allemagne mais je n’ai pas donné suite pour la barrière de la langue et parce que je n’étais pas encore à l’aise, ni prête à me lancer dans la chirurgie à l’étranger en plus. Un an s’est écoulé et en reprenant les recherches je suis tombé sur le cabinet du Docteur Nicolas Zwillinger.

Quand a eu lieu votre première consultation ?

En Juillet 2020, je suis sortie et j’ai placé directement la première intervention. Cela devenait trop pesant et trop handicapant. Je savais qu’il fallait que je fasse quelque chose.

Quels étaient vos symptômes au quotidien?

Des jambes lourdes, douloureuses, pas de possibilité de passer un épilateur, le moindre coup est tout de suite très douloureux. Ça devient handicapant même pour marcher, moi qui marche beaucoup, il faut quand même lever ses jambes qui ont un poids. Difficile

de se chausser, de s’habiller. On ne peut pas mettre ce qu’on veut en pantalon. Skier c’est impossible, faire du vélo c’est difficile. Tout devient compliqué. C’est une maladie qui est évolutive et il faut le savoir. 

Vous avez été opérée en 2 temps par le Docteur Nicolas Zwillinger ?

Oui, la première intervention en octobre 2020 de la cheville au genou, deuxième intervention en octobre 2021 du genou au haut des cuisses.

Pouvez-vous nous décrire la journée et le post-opératoire de la première intervention?

La première intervention, le post opératoire est douloureux, il faut quand même le savoir. Ce n’est pas une opération à prendre à la légère. Il faut juste être patient et savoir que ça ne va pas aller mieux du jour au lendemain. Quand le Docteur Nicolas Zwillinger dit que c’est entre 4 et 6 mois, c’est exactement cela! Ce n’est pas douloureux sur 4 à 6 mois mais on va mettre des bas de contention pendant 6 mois avec des séances de kiné 2 fois par semaine. Mais ce qui est génial c’est que l’on voit rapidement le résultat et c’est encourageant pour continuer. Honnêtement après la première intervention, je me suis dis que je ne ferais pas la deuxième et forcément au bout des 6 mois vu les résultats on retourne tout de suite faire la deuxième. On a un tel confort et on se sent tellement mieux après.

Comment s’est passée la deuxième intervention par rapport à la première?

L’intervention des cuisses est moins douloureuse. La quantité de graisse retirée m’a provoqué une fatigue intense. J’ai aussi repris plus rapidement le travail (arrêt de 15 jours pour la 1ère et de 10 jours pour la deuxième). Il faut juste prendre sur soi, être bien entourée et finalement ça va de mieux en mieux chaque jour. Et quand on a une baisse de moral, on prend un miroir et c’est reparti.

Nous sommes maintenant un mois après la deuxième opération, le plus dur est derrière moi, il me reste juste encore un peu d’œdème. Je vais porter mes bas jusqu’au printemps et je conseille aux femmes de le faire plutôt en hiver.

Je serais en maillot de bain et sans complexe pour l’été 2022.

Facebook
Twitter
LinkedIn

2 réponses

  1. Bonjour,
    Je me permets de vous contacter car je suis moi même de Lille et j aimerais rentrer en contact avec vous pour avoir quelques conseils par rapport à votre expérience.

    Merci !

    Mathilde

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *