Témoignage de Clémentine

Témoignage de Clémentine
5/5 - (1 vote)

Témoignage de clémentine atteinte de lipœdème et patiente du Docteur Nicolas Zwillinger

Bonjour !

Alors vous sortez de votre deuxième opération au niveau des cuisses cette fois-ci.

C’est exactement ça.

Je vous laisse vous présenter.

Clémentine, 24 ans. J’avais des douleurs depuis l’âge de mes 15 ans suite à la prise de contraceptifs oraux. J’ai été diagnostiquée seulement l’an dernier, en mars, par le docteur Nicolas Zwillinger. Ce diagnostic a vraiment été un soulagement : se sentir écoutée, enfin comprendre ce qu’on avait, que ce n’était pas juste une question d’alimentation et de sport.

Suite à ça, j’ai fait ma première opération en juin de l’an dernier (juin 2020) qui a découlé sur une seconde opération aujourd’hui (le 28 juin 2021) que je ne regrette pas de faire et que je referai quoi qu’il arrive, malgré toutes les douleurs de la première opération, je n’hésiterai pas à faire la seconde vu les effets bénéfiques que j’ai eue depuis ma première opération.

J’ai eu un soutien très important, l’équipe du docteur Nicolas Zwillinger a toujours été très présente, vous m’avez envoyé des messages pendant les trois semaines, c’était hyperplaisant et on se sent vraiment accompagnée là-dedans, on n’est pas seule après l’opération.

Au niveau du ressenti post-opératoire, qu’est ce qui a été le plus difficile pour vous ?

Alors après je ne suis pas quelqu’un de très douillette mais… Les nuits, le fait de peu dormir…

Après j’avais fait le choix de ne pas prendre de médicaments opioïdes, j’étais que sous paracétamol mais honnêtement, vu l’après…

Je le referai car c’est tellement bénéfique qu’on passe outre le changement des pansements qui est un petit peu douloureux mais quand c’est avec une bonne équipe honnêtement ça se fait. En plus travailler debout en pharmacie c’est un peu compliqué donc il fallait la faire l’opération.

Et au niveau des premiers résultats, quand est-ce que vous avez pu les constater après la première intervention ?

Déjà tout de suite ! Au niveau des chevilles j’avais les jambes poteaux et rien qu’avec le panty j’ai vu “Oh lala ! J’ai des chevilles” ! Et après réellement au niveau des gonflements et tout ça je dirais qu’au bout de deux mois j’avais un beau résultat et là, c’est mieux que j’aurais pu espérer !

Et qu’est-ce que ça vous a changé au quotidien la première intervention ?

Ah bah tout ! En pharmacie, être debout c’était très dur, je ne pouvais pas me plier. Je suis très sportive et il y avait des mouvements que je ne pouvais plus faire en sport à cause du lipœdème. J’ai pu reprendre la randonnée et plus me dire dans la journée “Ah ! J’ai mal aux jambes”, et enfin passer une journée sans penser à mes jambes. C’est incroyable !

Et du coup qu’est-ce que vous attendez dans les semaines à venir suite à cette deuxième opération ?

J’espère la même chose qu’après la première et pouvoir continuer à exercer mon métier surtout et être libérée !

Témoignage de Clémentine
Être libéré pour pouvoir exercer son métier de pharmacienne

Qu’est-ce que vous conseillez aux personnes atteintes de lipœdème ?

De faire un vrai suivi, un vrai diagnostic même si l’opération n’est pas faisable au niveau financement. De faire le diagnostic c’est important psychologiquement et d’être reconnue. Après si l’opération est faisable de foncer et de le faire ! Et avec le docteur Nicolas Zwillinger. Franchement j’ai discuté avec d’autres femmes et en France le docteur Nicolas Zwillinger est à la pointe !

Merci pour ce témoignage de Clémentine

Facebook
Twitter
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *