Témoignage de Mme K

5/5 - (1 vote)

A travers le témoignage de Mme K, partagez le parcours d’une patiente : du diagnostic au traitement chirurgical complet de son lipœdème, touchant ses membres inférieurs.

Présentez vous :

Je suis une jeune dentiste de 28 ans souffrant de lipœdème au niveau des jambes depuis l’adolescence. Malgré le petit stade 1-2 diagnostiqué par un angiologue ainsi que par le Docteur Zwillinger (qui ne faisait que s’empirer ces dernières années surtout depuis le début de mon activité professionnelle), les préjudices aussi bien fonctionnels qu’esthétiques étaient omniprésents et la délivrance débuta lorsque l’on a pu poser un diagnostic sur cette maladie.

Pourriez vous nous faire partager la découverte de votre lipœdème, à travers cet article : témoignage de Mme K?

C’était à tout hasard sur youtube en regardant la vidéo d’Emmy, comme beaucoup de francophones je pense car malheureusement la France est en retard dans la prise de conscience, la prévention ainsi que la prise en charge de cette pathologie 

Quels étaient vos symptômes au quotidien?

Déjà le déséquilibre de ma silhouette entre le haut/bas du corps, l’apparition d’hématomes quotidiens sans raison valable, les douleurs à la simple palpation des jambes qui s’aggravaient en fin de journée, l’aspect celluliteux de la peau des jambes très marqué dès l’âge de 14 ans avec des genoux très disgracieux 

Grande difficulté à trouver des vêtements à sa taille tant la disproportion entre le haut et le bas du corps est grande

Comment avez vous connu le Docteur Zwillinger?

En cherchant sur internet à tout hasard s’il existait des chirurgiens en France habilités à réaliser cette opération car je n’avais pas envie de le faire à l’étranger 

Dès la première consultation, le contact est bien passé, j’ai eu les réponses à mes questions et je n’ai pas ressenti le besoin de chercher un autre avis je me sentais en confiance. Je ne regrette pas ce choix car grâce à lui je peux dire aujourd’hui que je suis délivrée d’une grande souffrance

Comment s’est passée votre première intervention? le jour J? le post-opératoire?

L’opération s’est déroulée à la clinique Étoile que je recommande sincèrement, l’équipe au top des infirmières aux aides soignants, l’anesthésiste très disponible qui a été d’un très grand soutien en post opératoire

Donc le jour J c’est le grand jour, beaucoup d’appréhensions mais on sait pourquoi on est là, j’ai décidé de me faire opérer sous anesthésie générale mais il y a la possibilité de choisir la rachidienne. Le réveil était nickel, pas  de nausées ni de douleurs insupportables, je confirme donc mon envie de vivre cette opération en ambulatoire et décide de rentrer à la maison après vérification des constantes vitales et de l’hémoglobine

C’est mon seul regret car la nuit fut très difficile, des sensations de brûlures au mollet, des vertiges, des douleurs qui ne passaient pas aux antalgiques etc  la nuit à la clinique n’aurait pas été de trop 

Grâce à la disponibilités des docteurs ainsi qu’à mes proches (car oui il faut être bien entouré avant de sauter le pas, c’est loin d’être une opération anodine et selon les cas, la convalescence peut s’avérer être vraiment difficile) j’ai pu retrouver un sommeil profond au bout d’une semaine et j’ai pu retrouvé ma mobilité au bout de 15 jours, c’est vraiment à partir des 1ers DLM qu’on sent une réelle délivrance

Au bout d’1 mois on voyait déjà un grand changement, les mollets définis c’était quelque chose d’impensable il y a quelques années

Les journées liées à mon activité professionnelle peuvent être très fatigantes, j’ai donc repris mon activité au bout d’un mois, et je ne me sentais pas rétablie à 100%  mais malgré tout les douleurs et les sensations de jambes lourdes ont disparu très rapidement. 

La seule chose qu’il reste c’est les gonflements en fin de journée, cela peut durer 1 an en post-opératoire et je ne suis qu’à 6 mois donc je prends mon mal en patience.

La seconde intervention vient d’être réalisée, quelles sont vos sensations? Comment vous sentez-vous?

Je suis ravie car c’est la dernière pour moi. J’ai pu apprendre de mes erreurs  lors de la première opération comme par exemple passer la 1ere nuit à la clinique, éviter l’apparition de garrots avec les bas de contention mal positionnées, commencer les DLM (drainages lymphatiques) dès que possible. Ne pas attendre que les douleurs s’installent avant de prendre les antalgiques, une alimentation équilibrée + hydratation pour retrouver au plus vite des forces et éviter d’être ballonnée/constipée.   

Cette deuxième opération est différente, les douleurs sont moins importantes, aucune sensation de brûlure par contre une extrême fatigue et des vertiges surement dus à une quantité plus importante de graisse retirée et de sang perdu.

Je suis actuellement à J+3 et je vois déjà une ébauche du résultat, j’ai hâte d’être dans 6 mois/ un an pour le résultat définitif.

Témoignage de Mme K
Témoignage d’une patiente atteinte de lipœdème

Si vous pouviez donner des conseils pour les personnes atteintes de lipœdème ou pensant l’être, quels seraient-il?

Déjà de commencer par un diagnostic, cela n’engage à rien et permet de vraiment se réconcilier avec soi, d’arrêter de s’autoflageller et de culpabiliser de quelque chose qui n’est pas de notre fait

Ensuite adapter une hygiène de vie en accord avec cette pathologie

Il n’existe malheureusement aucun traitement conservateur aussi efficace  que la chirurgie, donc me basant sur mon expérience je ne peux qu’encourager ces femmes à foncer, tout en gardant à l’esprit que c’est loin d’être anodin et qu’il faut bien se préparer aussi bien psychologiquement que physiquement, et se laisser le temps de bien s’en remettre.

Afin de suivre les conseils de cette patiente, donnés au travers de cet article : témoignage de Mme K, nous vous invitons à prendre rendez-vous avec le Docteur Zwillinger pour poser ou confirmer le diagnostic du lipœdème.

Facebook
Twitter
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *