Témoignage d’une patiente suite a une deuxième intervention :

Lequipe-avant-intervention
5/5 - (3 votes)

À l’occasion de sa deuxième intervention à la clinique Étoile, cette patiente du Docteur Nicolas Zwillinger nous partage son évolution de cette pathologie.

Pourriez-vous vous présenter ?

Je suis Isabelle. Je vais avoir 58 ans fin août. Je viens de me faire opérer en lipoedème par une liposuccion WAL.

Vous avez été opéré aujourd’hui par un lipoedème par le Docteur Zwillinger. Pourriez-vous détailler votre vie avec cette pathologie? qui touche vos jambes?

Cette pathologie m’a suivi pendant quelques années sans pouvoir mettre un nom dessus. J’ai eu une première intervention de chevilles jusqu’aux genoux fin mars et la seconde ce jour même, le 5 juillet, du bas de genoux jusqu’aux cuisses. Avant cette intervention j’avais beaucoup de difficulté à marcher trop longtemps. Ça devenait pénible. Mes jambes étaient toujours très très lourdes. J’avais toujours des douleurs même quand je me suis habillée, j’ai souffert pendant longtemps. Esthétiquement c’était pas joli mais avant l’esthétique, c’était le confort que je n’avais pas. J’étais vraiment pas bien avec ces grosses jambes.

À partir de quand avez-vous pu poser le mot « lipoedème »?

J’ai consulté des médecins et d’autres spécialistes qui ne pouvaient pas me dire que c’était vraiment le lipoedème.  C’est parce que j’ai rencontré Docteur Zwillinger qui m’a informé que c’était vraiment un lipoedème suite à différents examens prescrits. J’étais tellement soulagée d’avoir enfin une réponse définitive à la grande question que je me posais. Ensuite, nous avons procédé à la fixation des dates des deux interventions.

Vous venez de vous faire opérer à la clinique Étoile, sous l’anesthésie générale, faîtes nous partager votre expérience?

Lors de la première intervention, elle a été effectuée sous l’anesthésie rachidienne, ce qui s’est très bien passé. Aujourd’hui, c’était faite sous anesthésie générale, à ma demande express. C’est moi qui ai demandé au Dr Gloulou, l’anesthésiste, lors de notre consultation préopératoire. Comme j’ai une grosse hernie discale, j’ai toujours eu peur pour ma colonne vertébrale. Néanmoins, l’opération s’est très bien passée. D’un autre côté, franchement, c’est un meilleur confort avec la chirurgie rachidienne que l’anesthésie générale. J’étais plus fatigué aujourd’hui après avoir été sous anesthésie générale aujourd’hui que je ne l’étais après la chirurgie spinale lors de la première intervention.

Combien de temps après votre opération avez-vous pu reprendre une vie normale?

Au bout de 15 jours j’ai repris le travail. J’ai veillé à me reposer et à suivre toutes les consignes qui m’ont été données par le Docteur Zwillinger et ses assistantes. Je faisais la marche régulièrement pour travailler mes jambes et je montais quelques petits escaliers pour pouvoir travailler les muscles. Finalement, j’étais assez fort pour commencer à travailler. 

apres-intervention-femme-marche

À la fin de l’intervention vous avez pu apercevoir vos jambes. Quelles étaient vos premières pensées ? 

Sincèrement, étonnamment surprise et agréablement surprise. Juste avant de me faire opérer pour ma première intervention, j’avais pris des photos de mes jambes, et je me rappelle que j’avais de gros poteaux. À ma grande surprise, même juste après l’intervention, je pouvais déjà voir une différence. J’ai vu que j’avais des chevilles plus petites et des mollets très remontés et là, j’ai été agréablement surprise. Mes jambes étaient plus définies – quelque chose que je n’aurais jamais pensé voir.

Quelles ont été vos sensations à la sortie du bloc opératoire?

J’avais très mal aux cuisses, mais l’infirmière m’a donné des analgésiques et ça va beaucoup mieux depuis. Je suis simplement soulagée que l’opération soit terminée. Comme je l’ai dit, je me suis sentie plus fatiguée après cette opération, mais je suis toujours en pleine d’énergie. Fatiguée mais contente. 

Nous remercions cette patiente atteinte de lipœdème d’avoir partager avec nous son expérience. Nous vous invitons à consulter les autres témoignages sur notre site.

Facebook
Twitter
LinkedIn

4 réponses

  1. Bonjour
    J’ai certainement un lipodoeme depuis mon adolescence, j’ai 45 ans, je suis diabétique type 1 et ai déjà subi une sleeve en 2016 mais mes jambes n’ont pas vraiment diminué … je me sens tellement différente et je me dit que vous rencontrer serait peut-être une chance…

  2. Bonjour, j’aimerais connaître les examens à faire pour diagnostiquer un lipo-œdème.
    La kiné m’a parlé de cette maladie mais aucun médecin n’a su me dire si toutefois je l’avais malgré tous ces signes qui correspondent… on dirait qu’ils évitent la conversation ?!!…
    Merci pour votre aide

    1. Bonjour Madame,

      Il n’existe à ce jour pas d’examen permettant de diagnostiquer le lipoedème. Le diagnostic est posé en fonction de certains symptômes (variables en fonction des patientes) et par examen visuel et palpation des zones touchées.

      A l’occasion d’une première consultation, le Docteur Zwillinger pourra confirmer le diagnostic, déterminer les zones touchées et vous remettre un devis. Le chirurgien conseille dans certains cas la réalisation d’un écho doppler ou d’une lymphoscintigraphie, mais à eux seuls ils ne permettent de poser le diagnostic du lipoedème.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *