Témoignage d’une professeur de danse touchée par le lipœdème et opérée en 2 temps

testimony lipedema
5/5 - (2 votes)

A travers son témoignage, une patiente du Docteur Nicolas Zwillinger nous partage son expérience de professeur de danse, touchée par un lipœdème impactant sa vie professionnelle et personnelle.

A partir de quand avez-vous constaté votre lipœdème sur vos membres inférieurs et quels étaient vos symptômes au quotidien ? 

J’ai compris que j’avais un problème vers 20 ans, mais déjà à l’adolescence je voyais la dysmorphie, les gonflement, les douleurs, lourdeurs et les bleus régulièrement sur mes jambes. Malgré le sport intensif lors de ma jeunesse rien ne les a affinés. Je maigrissais du haut mais les jambes restaient grosses. Désespérant ! 

Le lipœdème a-t-il été un handicap dans votre vie, personnelle ou professionnelle ?

Le lipœdème est depuis toujours un complexe énorme, je ne m’habillais qu’en pantalon large, en sarouel… bref en mode camouflage!

D’ailleurs je cachais tellement bien mon problème que beaucoup de personnes ne connaissaient pas ma situation. Je ne suis pas du style à me plaindre donc certains étaient surpris de découvrir mes jambes avant et maintenant. Les grossesses non pas trop accentuées la situation mais à 32 ans j’ai perdu ma maman et là le lipœdème c’est accentué et a pris de l’ampleur.

Mais il y a un an ça devenait vraiment handicapant dans mon travail de professeur de danse.

“Cette opération m’a sauvé !”

Pourriez-vous nous parler de vos opérations (anesthésie, déroulé de votre séjour, sensations…) et votre post-op?

La première opération était vraiment angoissante, je ne savais pas où j’allais et heureusement que l’équipe était là pour répondre à toutes mes questions. Merci Charlotte !

Tous les examens que j’ai fait avant l’opération m’ont rassurés aussi. Je me suis dit que le Docteur Nicolas Zwillinger était sérieux et minutieux.

Après avec les protocoles, j’ai préparé ces opérations pour être au top pour le grand jour.

La première clinique n’était pas top mais le personnel adorable, c’était le principal.

J’étais stressé car mes jambes sont mon outil de travail et j’avais peur. Mais le chirurgien m’a vraiment rassuré. L’opération des mollets est quand même douloureuse. Heureusement que les antidouleurs étaient là. Quand il faut enfiler les bas de contention c’était vraiment une épreuve mais bon c’est derrière moi.

Beaucoup d’écoulements le premier jour mais j’ai marché tout de suite. Pas longtemps mais je marchais. Après 1 mois et demi j’étais opérationnelle. Mais j’avais dans mon métier encore quelques difficultés. 

Par contre la 2ème opération à la clinique Étoile c’était vraiment top! L’anesthésiste était très professionnel, il m’a appelé le lendemain, et le surlendemain pour vérifier si j’allais bien. L’opération des cuisses et hanches était vraiment beaucoup plus simple. Moins d’angoisses puisque je savais à quoi m’attendre. Mais c’est une opération beaucoup moins douloureuse, je vais dire presque pas douloureuse ,le seul souci c’est les malaises à répétition dès qu’on se met en position verticale pendant 3 jours.

Mais j’étais bien entourée par ma famille. Heureusement qu’ils étaient tous là pour m’aider sur les 2 opérations.

Combien de temps après votre opération avez-vous pu reprendre votre vie « normale » ?

Après la 2ème opération j’ai pu reprendre mon métier en totale autonomie après 4 semaines. Mais au bout de 3 semaines j’étais bien . 

Qu’est-ce que les opérations de vos membres inférieurs par liposuccion WAL ont changé dans votre vie au quotidien ?

Ces opérations m’ont libéré d’un poids énorme, aujourd’hui J’ai perdu 10 kg dans les jambes. Vous vous imaginez 5 bouteilles d’eau sur chaque jambe en moins. C’est fou ! Je peux enfin mettre des robes, des jupes, des bottines. Devenir féminine ! Je me sens bien dans ma peau, dans ma tête. Dans mon travail je suis plus légère et performante. Plus de douleur, plus de bleus. J’ai des problèmes veineux qui s’améliorent. J’avais aussi des problèmes de tendons d’Achille, avec ce poids en moins c’est pareil je n’ai presque plus de tendinite. Bref tout s’améliore.

“Mille mercis au Docteur Nicolas Zwillinger,  à toute l’équipe, à Charlotte“

Le seul bémol : le coût de ces opérations, aucune prise en charge de la sécurité sociale. On a dû faire un crédit sur 5 ans . C’est quand même dingue alors que c’est un problème qui m’aurait mené dans un fauteuil roulant sur le long terme. C’est quand même injuste.

En tout cas, heureusement que le docteur Nicolas Zwillinger est là pour nous aider!

Si vous aviez un conseil à donner aux personnes atteintes de cette pathologie, quel serait-il? 

J’ai déjà conseillé certaines personnes atteintes de lipœdème de passer le cap et de réaliser une liposuccion WAL. Les photos parlent d’elles même.

« C’est une révolution ! Ça change la vie. Une renaissance. Encore merci ! »

Nous remercions cette patiente d’avoir partagé à travers son témoignage, son expérience chirurgicale par liposuccion WAL des membres inférieurs. Soulagée de son lipœdème elle a pu reprendre sa vie professionnelle avec plus de légèreté.

Facebook
Twitter
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *