Spécialiste du Lipoedème : tout savoir sur la maladie des grosses jambes

Equipe Lipoedeme du Dr Nicolas Zwillinger
5/5 - (2 votes)

Qu’est-ce que le lipoedème ? 

Le lipoedème est une maladie chronique qui se caractérise par l’accumulation anormale de graisse (amas graisseux) dans les jambes ( chevilles, mollets, genoux, cuisses, culotte de cheval) et les hanches, ainsi que les bras et les avant-bras dans certains cas, accompagnée d’une augmentation du volume et de la circonférence des membres inférieurs ou supérieurs, ce qui entraîne un gonflement et une irrégularité de la peau dans les zones touchées. 

Les symptômes du lipoedème peuvent inclure une sensation de lourdeur ou de la douleur dans les membres inférieurs et supérieurs, une difficulté à enfiler des vêtements ou des chaussures en raison de la taille des jambes et une peau gonflée ou qui a l’air « marbrée ». 

Bien que le lipoedème toucherait jusqu’à 11 % des femmes, cette maladie n’est pas encore assez connue du monde médical en rapport à sa prévalence depuis sa première description par les médecins vasculaires Drs Allen et Hines à la Mayo Clinic en 1940.

Il est important de noter que le lipoedème n’est pas lié à un excès de poids et qu’un amaigrissement n’aura aucun impact sur cette pathologie. Quelle que soit la zone touchée, les amas graisseux accumulés résistent tout autant au régime qu’à l’exercice physique.

Causes du lipoedème

Les causes supposées du lipœdème sont liées à des facteurs hormonaux et génétiques. Le lipoedème est exclusivement diagnostiqué chez les femmes et il apparaît souvent lors de changements hormonaux tels que la puberté, la grossesse et la ménopause. Il est également possible que des facteurs génétiques jouent un rôle dans le développement de la maladie, car elle est souvent observée dans des familles entières.

Le lipoedème peut également être associé à d’autres conditions médicales, telles que l’insuffisance veineuse, l’obésité et le syndrome des jambes sans repos. Cependant, il est important de noter que le lipoedème est une condition distincte de ces autres affections et qu’il ne peut pas être traité de la même manière.

Types et stades du lipoedème

Classification des 4 stades du lipœdème

4 stades du lipoedème Dr Nicolas Zwillinger
  • Stade 1 : correspond à une surface cutanée homogène
  • Stade 2 : correspond à une surface cutanée irrégulière avec présence de nodules et de lipomes sous-cutanés
  • Stade 3 : correspond aux déformations et aux indurations des membres, dues à une croissance massive de graisse
  • Stade 4 : correspond à la présence des troubles trophiques : c’est le stade ultime d’un lipo-lymphoedème.

5 types de lipœdème en fonction de la zone touchée 

5 types du lipoedème Dr Nicolas Zwillinger
  • Type 1 : atteinte des hanches et des fesses
  • Type 2 : atteinte des cuisses
  • Type 3 : atteinte des membres inférieurs entiers (sans toucher les pieds)
  • Type 4 : atteinte des bras
  • Type 5 : atteinte des jambes seules

À noter que les patientes peuvent présenter une combinaison de stades. Il convient de noter que le niveau de la douleur ressentie et les symptômes ne sont pas forcément corrélés au stade. 

Le lipoedème se différencie du lymphoedème

Le lipoedème est une accumulation anormale d’un excès de graisse dans les membres inférieurs ou supérieurs qui épargne les extrémités : pieds et mains. Cette maladie est souvent associée à des douleurs et à une insuffisance veineuse. Elle est ainsi parfois appelée lipalgie des membres. Les symptômes sont symétriques dans la plupart des cas.

Le lymphoedème lui se caractérise par un gonflement des jambes ou des bras occasionné par une accumulation de liquide lymphatique dans les tissus conjonctifs sous cutanés. Cette pathologie est plutôt unilatérale, liée à un dysfonctionnement des vaisseaux lymphatiques.  Une étude conduite en Allemagne en 2006 montre que 15 à 17 % des femmes soignées pour lymphoedème présentent parallèlement un lipoedème au stade avancé. 

Bien que les deux affections puissent causer un gonflement des membres inférieurs et supérieurs, celles-ci ont des causes et des traitements différents.

Le lipoedème se différencie du lymphœdème
À gauche, une patiente atteinte d’un lymphoedème unilateral et à droite d’un lipoedème.

Comment savoir si on a un lipoedème ? 

Il y a plusieurs façons de détecter un lipoedème, en observant les symptômes physiques et en effectuant des tests médicaux. Il existe des signes et des symptômes typiques, en plus de la distribution disproportionnée de la graisse caractéristique. 

Symptômes du lipoedème : liste récapitulative non exhaustive

  • répartition disproportionnée des amas graisseux dans les jambes, les cuisses, les hanches et/ ou les bras 
  • exclusivement chez les femmes
  • sans réponse à la perte de poids sur les zones concernées
  • bleus spontanés (ecchymoses)
  • douleurs (hypersensibilité au toucher, aucune amélioration lors de l’élévation des extrémités)
  • sensations de lourdeurs (fatigue aux extrémités)
  • épaississement circulaire et significatif de la graisse sous-cutanée
  • accumulation des tissus adipeux au niveau du pli poplité du genou

Pour confirmer le diagnostic de lipoedème, votre médecin va effectuer un examen physique et poser des questions sur vos antécédents médicaux et votre mode de vie. Il peut également vous prescrire des tests tels que échographie Doppler ou lymphoscintigraphie pour écarter d’autres diagnostics différentiels qui pourraient expliquer les symptômes que vous présentez. 

Il est important de noter que le lipoedème n’est pas une maladie qui peut être guérie complètement par les protocoles conservatifs. Par contre, les traitements chirurgicaux peuvent aider à atténuer considérablement les symptômes et améliorer la qualité de vie sur le long terme. 

Si vous suspectez souffrir de lipoedème, il est recommandé de consulter un spécialiste pour un diagnostic assuré et un traitement approprié. Votre spécialiste posera des questions sur votre histoire médical et effectue un examen clinique complet afin d’évaluer la présence de lipoedème et exclure d’autres causes possibles de gonflement des membres inférieurs.

Comment vivre avec un lipoedème ? 

Après une opération réussie de lipœdème, les patientes ont hâte de commencer une nouvelle et meilleure vie. Il est conseillé de respecter une hygiène de vie basée sur les 2 éléments suivants: régime alimentaire et pratique régulière du sport.

Comment vivre avec un lipoedème

Quel régime privilégier ? 

Dans le cas d’un lipoedème, suivre un régime d’alimentation anti-inflammatoire complète l’entretien postopératoire du traitement chirurgical et contribue à maintenir le résultat dans le temps. 

C’est un mode de régime visant à diminuer l’inflammation peu perceptible dans notre corps, aidant à « réduire le stress oxydatif, maintenir l’équilibre acido-basique, réduire l’inflammation et améliorer le microbiote intestinal« , entre-temps celui-ci permet de : 

  • renforcer notre système immunitaire 
  • adapter notre organisme aux changements extérieurs
  • diminuer les risques d’inflammation
  • atténuer les douleurs d’inflammation chronique
  • augmenter l’espérance de vie en bonne santé

Quels sont les meilleurs aliments anti-inflammatoires ? 

  • Buvez chaque matin le jus d’un demi-citron : votre foie est stimulé et détoxique les graisses de manière efficace
  • Utilisez des épices naturelles en cuisinant : le curcuma, le gingembre, l’ail, la sauge
  • Privilégiez les plantes et fruits suivants dans votre alimentation : la chicorée, la papaye, la grenade, l’orange, le psyllium, le gombo 
  • Consommez autant que possible des acides gras et Oméga-3. Ils aident à diminuer le lipœdème et empêchent la croissance de nouveaux tissus adipeux.
  • Évitez le lait et toutes les formes de produits laitiers, la viande, les produits à base de farine blanche et les aliments avec des conservateurs.

À noter que le régime anti-inflammatoire peut être utilisé comme traitement d’appoint, mais il ne peut se substituer aux médicaments anti-inflammatoires, bien qu’il présente de nombreux avantages et est conseillé par les chercheurs et professionnels de la santé. Veuillez consulter votre médecin traitant ou un diététicien pour plus d’informations. 

Quel sport faire contre le lipoedème ?

Il est important de pratiquer une activité sportive régulière afin de renforcer les muscles et améliorer la circulation sanguine, ainsi que la flexibilité des articulations. Des organismes de santé comme l’OMS, conseillent de pratiquer un minimum de 150 minutes d’activité physique modérée par semaine. Soit environ 20-25 minutes par jour.

Les meilleures pratiques sportives contre le lipoedème : 

  • Les sports aquatiques : natation, aquabike, aqua tonic etc. Ceux-ci permettent d’allier la pratique du sport et l’action drainante de l’eau afin d’atténuer les sensations de lourdeur aux jambes.
  • 30 minutes de marche rapide journalière, au moins 5 fois par semaine. Ceci accélère considérablement la fréquence cardiaque et la circulation sanguine aux jambes.
  • 25 minutes de vélo d’appartement, au moins 3 fois par semaine. Cet exercice physique aide au renforcement musculaire des jambes et permet un travail sur l’accélération de la fréquence cardiaque.

En bref, cette hygiène de vie associant le sport et l’alimentation anti-inflammatoire permet de ralentir l’évolution du lipoedème; cependant, ceci ne pourra pas seul, guérir cette maladie. Vous pouvez consulter l’entretien d’une diététicienne touchée par le lipœdème afin de compléter les renseignements dans cet article.

Éviter le lipoedème, est-ce possible

Éviter le lipoedème, est-ce possible ?

Il n’y a pas de moyen connu pour prévenir l’apparition du lipoedème, pourtant nous pouvons éviter l’aggravation de cette maladie. En sachant qu’il existe des mesures que vous pouvez prendre pour soulager ces symptômes et en réduire l’impact sur votre vie. 

Voici quelques conseils qui peuvent vous aider : 

  • Faites de l’exercice régulièrement : l’exercice physique peut aider à améliorer la circulation sanguine et à renforcer les muscles, ce qui peut réduire l’apparence et la sensation de gonflement dans les jambes.
  • Portez des vêtements de compression : ils peuvent aider à réduire le gonflement et à améliorer la circulation sanguine.
  • Évitez de rester debout ou assis pendant de longues périodes : cela peut provoquer la rétention d’eau et le gonflement des jambes.
  • Gardez une alimentation saine et équilibrée : une alimentation saine peut aider à maintenir un poids stable et réduire le risque de développer d’autres problèmes médicaux qui pourraient aggraver le lipoedème.
  • Consultez un spécialiste si vous remarquez des évolutions dans votre corps : il est important de surveiller votre état de santé et de consulter un médecin si vous remarquez des changements qui vous inquiètent, afin de pouvoir obtenir un diagnostic et un traitement précoce.

Pourquoi faire une écho doppler pour diagnostiquer un lipoedème ?

L’ écho-Doppler est un examen d’imagerie médicale qui utilise les ondes sonores pour visualiser la circulation des flux sanguins dans les vaisseaux. Il peut être utilisé pour diagnostiquer un lipoedème dans les membres inférieurs et supérieurs.

En évaluant la circulation sanguine dans ces zones suspectées d’être touchées, le chirurgien plasticien peut déterminer si l’accumulation de graisse anormale est causée par cette pathologie. Aussi, 15 jours après l’opération de liposuccion des jambes, une Écho-Doppler post-op est préconisée afin de contrôler le risque de phlébite.

En bref, l’écho Doppler peut être particulièrement utile pour évaluer la gravité et suivre l’évolution du stade de lipoedème au fil du temps. Il peut également aider à écarter d’autres causes possibles de l’accumulation de graisse, telles que les troubles veineux, la rétention d’eau ou le lymphoedème. 

En savoir plus ici sur l’écho-doppler, examen indispensable avant et après l’opération de lipoedème.

Pourquoi faire l'écho doppler pour diagnostiquer un lipoedème

Pourquoi faire une lymphoscintigraphie dans le cas d’un lipœdème ?

La lymphoscintigraphie est un examen d’imagerie fonctionnelle réalisé dans les centres de médecine nucléaire qui permet de visualiser le réseau lymphatique et d’étudier les vaisseaux lymphatiques et de mesurer le débit lymphatique au niveau des jambes. 

Dans le cadre d’un lipœdème, la lymphoscintigraphie nous permet de savoir si la présence d’un lipœdème est associée à une maladie lymphatique. Cet examen ne remettra pas en cause la plupart du temps l’intervention de lipo 360°, cependant cela nous renseignera si le système lymphatique des patientes est normal ou ralenti (ralentissement lymphatique unilatéral ou bilatéral) ou mettra en évidence dans certains cas un lymphoedème.

Pour en savoir plus sur le déroulement de cet examen, vous pouvez consulter l’article en cliquant ici.

Pourquoi faire une lymphoscintigraphie dans le cas d’un lipoedème

Comment traiter un lipoedème ?

Il faut savoir qu’il n’existe pas de traitement naturel unique qui fonctionne pour tout le monde, mais il y a plusieurs moyens qui vous permettent de gérer plus facilement votre vie en restreignant l’exacerbation des douleurs et inconforts causées par lipoedème (pourtant cela ne signifie pas que l’évolution de votre lipoedème va s’arrêter).

Il existe actuellement 4 options de traitement pour soulager les symptômes et traiter le lipœdème : 

  • Des changements de mode de vie, tels que l’adoption d’une alimentation saine, d’un régime anti-inflammatoire et l’exercice régulier, peuvent aider à améliorer la circulation sanguine.
  • Des thérapies de décongestion lymphatique, comme le drainage lymphatique manuel et la pressothérapie, peuvent aider à réduire l’œdème et à améliorer la circulation sanguine et lymphatique.
  • Des traitements médicaux, tels que les bas de contention et les collants rectilignes, peuvent contribuer à soulager les douleurs et à soutenir les jambes.
  • Des interventions chirurgicales, comme la liposuccion 360 degrés , peuvent être utilisées pour enlever la majorité de la graisse accumulée. Cependant, ces interventions sont souvent considérées comme un traitement de dernier recours.

Nous vous conseillons de consulter un spécialiste ou un professionnel de la santé afin de déterminer la meilleure approche pour vous.

Quels médecins diagnostiquent le lipoedème ?

Le manque de connaissances de cette maladie par le milieu médical entraîne souvent un mauvais diagnostic, ce qui retarde la prise en charge d’un réel traitement efficace pour les patientes. Avant de pouvoir recevoir des traitements appropriés de leur maladie, les patientes ont besoin tout d’abord d’un diagnostic juste de lipoedème. 

La plupart des patientes consultent leur médecin traitant, mais le diagnostic de lipoedème ne peut être formel que dans le cabinet d’un lymphologue, d’un angiologue, d’un phlébologue ou d’un chirurgien plasticien spécialisé. 

Afin de réduire l’errance médicale, il faut trouver les spécialistes qui disposent de l’expérience du diagnostic de lipoedème. De nos jours, il n’y a qu’une poignée d’équipes spécialisées dans le monde, dédiées au diagnostic et au traitement ultérieur de cette maladie. 

Pour les victimes du lipoedème, qui sont à la recherche du médecin du lipoedème en France, la bonne nouvelle est l’existence d’une équipe pionnière de spécialistes du lipoedème dirigée par le chirurgien plasticien et esthétique Docteur Nicolas Zwillinger, qui s’occupe des patientes atteintes. 

Où se faire opérer d’un lipoedème des jambes ?

Votre diagnostic confirme que tout ce dont vous souffrez évoque un lipœdème. Après avoir essayé tous les traitements traditionnels, vous trouvez qu’il y a très peu d’améliorations et que cela ne répond pas du tout à vos attentes. Vous êtes donc déterminée à vous faire opérer afin de mettre fin à vos souffrances causées par le lipoedème.

Lipoedème France – La première clinique traitant le lipoedème a été établie par le Docteur Nicolas Zwillinger en France avec pour objectif de soigner dans sa globalité le lipoedème des jambes. En tant que précurseur en Europe, le Dr. Nicolas Zwillinger fait évoluer les protocoles standards médicaux et chirurgicaux en France, et fait avancer les connaissances de cette maladie dans le milieu médical afin de mieux prendre en charge les patientes.

Cette clinique dédiée est l’une des principales cliniques au monde, et la seule clinique en France spécialisée dans le traitement chirurgical du lipoedème depuis 2018. Du diagnostic à l’opération en passant par la convalescence, l’équipe spécialisée vous accompagne à chaque étape de votre traitement chirurgical du lipœdème. 

Equipe Lipoedeme du Dr Nicolas Zwillinger
Équipe Lipoedeme du Dr Nicolas Zwillinger

La lipo 360° : liposuccion circulaire pour traiter le lipoedème

«Le lipœdème nécessite un traitement circonférentiel, car la propagation des cellules graisseuses de la maladie du lipoedème s’étend de façon circulaire autour des jambes en sous-cutanée» – dit le Dr. Nicolas Zwillinger. «Je me focalise donc sur une méthode : la lipo 360°, qui est plus efficace par rapport à une liposuccion traditionnelle.»

Fort de son expertise, le Dr. Nicolas Zwillinger se distingue dans le domaine de la chirurgie plastique et esthétique par sa méthode unique en son genre “ 360 degrés ” ainsi que par son protocole post-opératoire de lipoedème qui a pour but de le traiter une fois pour toutes. 

La lipo 360° consiste à éliminer la graisse altérée par le lipoedème de façon circulaire et à sculpter les zones touchées afin de recréer une silhouette bien proportionnée et plus agréable. Cette procédure unique permet de soulager significativement la douleur au niveau des jambes, ainsi que la sensation de lourdeur et l’hypersensibilité. Entre-temps, l’apparition des bleus spontanés et des oedèmes s’avère être considérablement réduite après la chirurgie. 

Lors de l’examen de contrôle 6 mois post-opératoire, 100 % des patientes qui ont subi la procédure lipo 360° ont fait état d’une bien meilleure qualité de vie et confiance en elles. Nous avons également constaté que les patientes ont triplé la note esthétique des zones traitées par rapport à l’état pré-opératoire. 

La liposuccion 360° est un terme qui englobe les méthodes cliniques d’élimination de la graisse par aspiration, ce sont essentiellement 3 techniques de signature pratiquées par le chirurgien plasticien Dr. Nicolas Zwillinger : 

  • Liposuccion WAL : cela signifie « Water-Assisted Liposuction », c’est une méthode de liposuccion assistée par de l’eau sous forte pression. Les jets d’eau sont pulvérisés par la canule et vont directement dans les cellules graisseuses malades à cause d’un lipoedème afin de les déloger. Lors d’une intervention, l’injection de liquides et l’aspiration sont simultanés. La technique WAL permet de mieux respecter les nerfs et les vaisseaux lymphatiques des membres. Il a été prouvé que l’intensité des œdèmes, des douleurs et les sensations de lourdeur sont considérablement réduites avec la technique de la liposuccion WAL.
  • Liposuccion TAL : TAL est l’abréviation de « Tumescent assisted liposuction », cette méthode consiste à injecter une « solution d’infiltration » avant la liposuccion dans les tissus adipeux sous-cutanés. Ceci va créer un gonflement temporaire des tissus par l’injection de l’eau, pour permettre ensuite à la canule d’aspirer la graisse.
  • Liposuccion VASER : VASER veut dire « Vibration Amplification of Sound Energy at Resonance », également appelée liposuccion haute définition, est une technique qui s’appuie sur des ondes ultrasons visant à briser et liquéfier la graisse, ce qui facilite son extraction par la canule. Cette méthode est particulièrement efficace pour éliminer la graisse des zones où l’excès de graisse ne disparaît pas facilement. En particulier, elle est efficace pour enlever la graisse difficile à éliminer par la liposuccion conventionnelle.

Ces trois techniques jouent un rôle important dans le traitement chirurgical du lipoedème effectué par le Dr. Nicolas Zwillinger. Lors de la consultation pré-opératoire, le chirurgien intervenant impliquera la patiente pour la prise de décision sur la méthode à privilégier, en fonction du résultat de l’analyse et de la particularité de la patiente.

liposuccion WAL
liposuccion circulaire pour traiter le lipoedème
liposuccion VASER

Le lipoedème revient-il après une liposuccion 360° ?

Le résultat d’une liposuccion 360° est définitif. Le lipoedème traité par liposuccion ne revient plus. L’action d’éliminer les cellules graisseuses par chirurgie est permanente. 

Du fait de la nature de la graisse, une fois retirée par liposuccion, celle-ci ne se régénérera pas. Les cellules graisseuses sont des molécules qui ne se reproduisent pas et ne se multiplient pas. C’est-à-dire qu’une fois que les cellules graisseuses affectées sont retirées, elles ne peuvent réapparaître. 

Pour les patientes qui ont subi une liposuccion, la préconisation est de garder une bonne hygiène de vie afin de ne pas reprendre de poids après l’opération. Maintenir un poids stable empêchera les tissus adipeux restants de s’hypertrophier. 

Pourtant, si la patiente prend considérablement du poids, on peut s’attendre à un grossissement des autres cellules graisseuses dans toutes les zones du corps, y compris les zones précédemment soignées. Si la patiente ne prend pas trop de poids au fil du temps, le résultat restera visible en permanence. 

Mais bien entendu, la déformation du corps ou le relâchement de la peau associé au processus de vieillissement se produiront au fur et à mesure. C’est inévitable, même après liposuccion. Il est donc essentiel de contracter l’habitude du sport pour ralentir l’influence du vieillissement sur votre corps.

Peut-on enlever un lipoedème avec une simple liposuccion ?

La liposuccion est un type d’intervention chirurgicale invasive qui consiste à retirer de la graisse excessive du lipoedème en utilisant une sonde appelée canule. C’est une chirurgie esthétique sérieuse, qui se pratique généralement dans les zones telles que les hanches, les cuisses, les bras, les jambes, les mollets et les genoux. 

Le nombre d’interventions nécessaires pour traiter votre lipoedème dépend de plusieurs facteurs, par exemple : la zone touchée, la gravité (le type et le stade) etc. Il est généralement conseillé de liposucer l’ensemble des membres inférieurs en deux fois (sous les genoux puis au-dessus des genoux), vu que les patientes risquent de perdre trop de sang lorsque le praticien opère l’ensemble des membres inférieur en une fois, surtout le risque d’anémie, et deviennent faibles et fatiguées suite à l’intervention. 

Il faut donner à son corps assez de temps pour guérir, et oui “Paris ne s’est pas fait en un jour ! « . 

Combien de temps dure l’oedème après une liposuccion 360° ?

Le résultat d’une liposuccion 360° ne peut pas être apprécié tout de suite après une intervention. Les jambes opérées présentent de l’œdème après l’intervention. Rassurez-vous: l’œdème aux genoux et aux jambes post-op est une réaction naturelle du corps suite à une chirurgie.

Normalement le pic de l’oedème douloureux est entre 3 à 10 jours après l’intervention, cependant, la disparition de l’œdème post-op est assez variable en fonction des patientes. Il faut patienter au 3 à 6 mois pour le dégonflement complet des œdèmes et des tissus traumatisés provisoirement pendant une opération avant d’arriver à un résultat définitif. 

Comment faire dégonfler l’oedème post-op dans les meilleurs délais ?

  • Application de froid sur les genoux, les jambes ou les bras présentant des œdèmes, pendant 15 à 20 minutes toutes les 2 heures les premiers jours suivant l’opération
  • Élévation des jambes pour aider à drainer le liquide.
  • Médicaments anti-inflammatoires tels que l’ibuprofène au besoin
  • Drainage lymphatique sur les zones opérées à partir du J+10 post-opératoire ou plus tôt si possible 
  • Suivre les protocoles post-opératoires préconisés par votre chirurgien intervenant

Quel type de pantalon ou collant mettre contre le lipoedème ? 

Le pantalon, le collant de compression ou bas de contention sont les vêtements de compression, faisant partie des dispositifs médicaux et restent une démarche indispensable de vos soins post-opératoires du lipoedème. 

Il a été prouvé que le port d’un vêtement de compression post-opératoire aide à :

  • minimiser l’oedème et le faire disparaître plus rapidement
  • réduire la douleur post-opératoire 
  • améliorer la circulation sanguine
  • accélérer la convalescence

Il est important de s’assurer que les vêtements de compression sont adaptés, pas trop serrés afin de ne pas empêcher votre mobilité et la circulation sanguine. Chez Lipoedème France, les vêtements postopératoires sont prescrits et réalisés sur mesure avant l’intervention. Une ordonnance par votre chirurgien intervenant permet souvent le remboursement du vêtement post-opératoire par la sécurité sociale et votre mutuelle complémentaire.

Lors de votre opération liposuccion 360°, les vêtements de compression (bas de contention ou manchons de compression) seront mis en place au bloc opératoire dès la fin de l’intervention, selon les zones opérées.

Voici le protocole de 3 mois du port de compression post-opératoire : 

  • J0 à J+10 : double compression ( compression Biflex ou panty Lipoelastic + collants classe 3 ), jour et nuit.
  • J+11 à J+30 : contention simple classe 3, jour et nuit
  • J+31 à J+60 : contention simple classe 3, jour ou nuit
  • J+61 à J+90 : contention simple classe 2, jour ou nuit
convalescence liposuccion WAL

L’opération du lipoedème est-elle remboursée ou prise en charge ?

La pathologie du lipoedème n’est actuellement pas reconnue par la sécurité sociale, bien qu’elle soit reconnue comme maladie chronique par l’OMS. L’opération de lipo 360° est de nos jours considérée comme une chirurgie esthétique en dépit de sa nature réparatrice, donc ce n’est pas remboursé par l’assurance maladie.

Lipoedème avant après 

lipoedème avant après

Cliquez pour retrouver nos avant / après lipoedème

Nous espérons que cet article vous aura dévoilé presque tous les aspects du lipœdème et vous guidera dans le traitement de cette maladie. N’hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions supplémentaires. Le Dr. Nicolas Zwillinger et son équipe chirurgicale restent à votre service. Vous pouvez prendre rdv en cliquant ici.

Facebook
Twitter
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *