Lipœdème : la compression post-opératoire? un élément essentiel de la convalescence

compression post-opératoire convalescence liposuccion WAL
5/5 - (1 vote)

La compression post-opératoire est un élément essentiel de la convalescence dans cet article nous allons aborder le sujet des panty post-opératoire recommandés comme compression post-opératoire de la liposuccion WAL de la zone “haut genoux cuisses culotte de cheval”, mais ce panty peut également être utilisé pour la zone basse c’est-à-dire “chevilles, mollets et bas des genoux” (en remplacement des bandes de compression Biflex).

La compression permet l’élimination plus rapide des ecchymoses et des œdèmes suite à une intervention chirurgicale ainsi que la diminution du risque de phlébite post-opératoire.

Cette compression post-opératoire permet également à la peau de bien se rétracter ainsi optimiser le résultat de la liposuccion WAL sur les zones touchées par le lipœdème.

Le Docteur Nicolas Zwillinger recommande les panty lipoelastic, vous pouvez vous fournir auprès de ce laboratoire en ligne sur leur site internet ou directement au sein de leur bureau parisien (sur rendez-vous). A l’occasion de ce rendez-vous, un membre de l’équipe lipoelastic va prendre vos mesures et vous pourrez également procéder à des essayages. Cette équipe de professionnels pourra vous conseiller sur les modèles et les tailles. De même, en cas de commande sur internet vous pouvez les joindre par téléphone afin qu’il puisse vous aider à distance.

Bien prendre les mesures :

compression post-opératoire convalescence

L’un des points essentiels de la compression est une compression adaptée, il est important de bien prendre vos mesures avant intervention. Même si lors de l’intervention la graisse du lipœdème située sur la zone opérée va être aspirée, changeant ainsi vos mesures, l’œdème post-opératoire va rapidement apparaître. Les mesures prises avant l’intervention sont donc adaptées.

Il est possible de prendre deux panty, l’un à la taille des mesures prises avant l’intervention et le second la taille en dessous qui pourra servir deux à trois semaines après l’intervention lorsque l’œdème aura commencé à se résorber. Afin de vous aider à prendre correctement vos mesures, vous pouvez vous référer au schéma ci-dessous, ou regarder la vidéo explicative présente au sein de cet article.

Vous pouvez consigner ces mesures et les reprendre régulièrement après l’intervention afin de suivre l’évolution.

Bien enfiler sa compression post-opératoire :

L’enfilage de la compression postopératoire peut être difficile, nous vous conseillons l’utilisation du lipo-slide (fourni par le laboratoire pour chaque commande). Comme vous pouvez l’observer sur la vidéo, cet accessoire permet d’enfiler plus facilement la partie “cheville” du panty. Afin de mettre le panty correctement vous devez positionner l’étiquette vers l’extérieur et veiller à ce que les coutures se situent au niveau de la face postérieure des cuisses. Il vous faut monter ensuite progressivement le panty en évitant les plis, notamment au niveau de l’articulation du genou. Vous pouvez ensuite fermer le panty à l’aide des agrafes, vous pouvez dans un premier temps fixer au premier rang pour le resserrer ensuite au besoin.

Les premiers jours la fatigue peut être présente et certains gestes limités, nous vous conseillons de vous faire aider de l’infirmière ou d’un proche.

L’entretien des vêtements post-opératoires :

L’entretien est un élément important, il est possible de laver les vêtements de compression à la main à froid ou en machine maximum 30 degrés. Vous devrez les laisser sécher à l’air libre, pas de sèche linge ou de source de chaleur (fer à repasser) cela risquerait d’endommager la fibre et ne plus être suffisamment compressif et ainsi perdre son efficacité.

convalescence liposuccion WAL
Gamme « active » de chez Lipoelastic

La marque lipoelastic propose également des vêtements de compression pouvant être portés au quotidien par les femmes touchées par le lipœdème, afin de favoriser une bonne circulation au niveau du réseau veineux et lymphatique.

Il existe également d’autres marques de compression post-opératoire :

Nous espérons que les conseils donnés dans cet article et cette vidéo dédiés à la compression post-opératoire, vous permettront d’en apprendre plus à ce sujet et vous aider dans les différentes étapes, de la prise de mesure, à l’entretien en passant par l’enfilage du panty.

Facebook
Twitter
LinkedIn

2 réponses

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *